• Que c'est beau Jarry !

    http://www.pacomethiellement.com/corpus_conference.php?id=239

     

    Présentation :

    Le 10 novembre 2015, l’association Anima, soit Vincent Capes et Estelle Brun, nous invitaient Virginie Di Ricci, Michaël Grébil et moi pour une soirée de « cabaret métaphysique » au Théâtre du Périscope à Nîmes. Pour l’occasion, nous avons testé « autre chose ». Un autre chose qui tienne à la fois du concert, du théâtre et de la conférence. La soirée, qui comportait une première pièce « Que c’est beau Jarry ! » suivie d’une seconde, « Bro(c)ken Island/s », n’a pas été filmée, mais le son a été enregistré et Michaël a fait du résultat une pièce à la fois radiophonique et musicale – quelque chose qui rende compte du résultat public de cette étrange aventure et vous permette d’en faire l’expérience. Le Jarry dont il est question ici tient peu d’Ubu et de la pataphysique – mais devient le personnage d’une autre hypothèse, celle de la continuation secrète du magistère brisé de Stéphane Mallarmé, mainteneur du Livre à venir d’une religion sans Dieu qui aurait pris naissance à partir de la fin de l’ère chrétienne.

    Que c’est beau Jarry ! dure du commencement à 1h35. C’est le spectacle mi-conférence mi-théâtre mis en oeuvre par Virginie et moi et Michaël y intervient ponctuellement et magnifiquement.

     

    Bro(c)ken Island/s est de Michaël et commence à 1h37 pour aller jusqu’à 2h26 environs. Virginie et moi y revenons à la fin de la pièce pour une lecture, invités par lui. Il fallait que Michaël soit un peu avec nous, et nous un peu avec lui.

     

    « Sorcellerie et cinéma »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :